• Wekiwi

LE CHANGEMENT D’HEURE, ENCORE UTILE OU PAS ?

Pour répondre à un souci d’économie d’énergie en adaptant les heures de travail aux variations d’ensoleillement, deux fois par an, une soixantaine de pays dans le monde change d’heure.



Heure d’été, heure d’hiver


Le premier changement d’heure remonte à la 2ème moitié du siècle dernier en Allemagne, pour économiser les ressources d’énergie. D’autres pays ont adopté ce changement, avant de l’abandonner après la Seconde Guerre Mondiale. Le choc pétrolier de 1973, avec les hausses conséquentes du prix de l’énergie, a réinstauré progressivement ce changement, notamment en France dès 1975, pour s’étendre aux pays de l’Union européenne dans les années 1980. À partir de 2002, ce changement y a lieu aux mêmes dates : le dernier dimanche de mars, on avance d’une heure et le dernier dimanche d’octobre, on recule d’une heure.


Impacts en matière d’économie d’énergie


Des études ont montré l’impact positif du régime de l’heure d’été sur la réduction de la consommation électrique tant pour les particuliers que pour les entreprises du secteur tertiaire et même sur l’usage de la climatisation. L’impact sur les émissions de CO2 est lui aussi positif.


Un système aujourd’hui largement contesté


L’impact positif énergétique ne compense pas l’impact négatif sur la santé. En effet, ces changements de rythme affectent le sommeil et donc l’organisme. Des troubles du sommeil, de l’attention, de l’appétit ou de l’humeur peuvent apparaître, surtout chez les plus vulnérables, les personnes âgées, les enfants en bas âge ou les malades. On a constaté une hausse du nombre d’infarctus de 5 % dans les jours suivant le passage à l’heure d’hiver, même si l’organisme semble s’adapter plus rapidement au passage à l’heure d’hiver qu’à l’heure d’été.


Les bénéfices de système sont d’autant plus remis en cause que les systèmes d’éclairage à basse consommation se sont développés. Des études européennes ont montré qu’en 2018, la suppression du changement d’heure était soutenue à 84 %. En 2019, la Commission européenne présentait un projet de directive, à adopter fin 2020, dans lequel chaque pays membre pouvait décider de sortir ou pas du système. Du fait de la crise sanitaire, ce texte n’est plus du tout à l’ordre du jour.


Quelques conseils pour s’adapter


Décalez progressivement l’heure du coucher et réglez vos appareils électroniques la veille pour éviter le stress d’un réveil à la mauvaise heure. Faites chaque jour le plein de lumière. Enfin, n’hésitez pas à faire des cures de vitamines ou d’oligo-éléments.

15 vues

Posts récents

Voir tout