Wekiwi

Marché de l’énergie
Calculer sa consommation électrique : pourquoi et comment ?

Calculer sa consommation électrique : pourquoi et comment ?

0
Calculer sa consommation électrique : pourquoi et comment ?

Étant donné la part non négligeable représentée par l’électricité dans le budget des ménages, avoir une estimation de sa consommation permet de mieux se rendre compte de ses habitudes, de faire le point et bien entendu de réaliser des économies d’énergie. C’est l’occasion également de modifier votre contrat d’électricité, voire de changer de fournisseur et de réduire vos factures. Pourquoi calculer sa consommation électrique ? Comment procéder ? Comment tirer le meilleur parti des résultats obtenus ? On vous explique tout.


Pourquoi calculer sa consommation électrique ?


Impossible d’optimiser sa consommation d’énergie lorsqu’on ne la connaît pas ! Calculer sa consommation électrique sert donc, avant toute chose, à disposer d’une base de référence à partir de laquelle vous pourrez prendre des décisions et implémenter des écogestes. Bien sûr, cela ne fait pas tout, car chaque foyer utilise de l’énergie à sa façon, et bien souvent indépendamment de sa volonté. Ainsi, une maison de 150m² chauffée entièrement à l’électricité et occupée par 5 personnes n’aura pas la même consommation qu’un appartement de 50m² occupé par un couple qui se chauffe au gaz de ville. Il faut donc garder à l’esprit que calculer sa consommation électrique doit s’inscrire dans une démarche globale.


Ceci posé, il peut aussi être intéressant de calculer sa consommation d’électricité théorique. L’objectif est alors d’étudier la consommation de chaque appareil au regard du nombre d’heures d’utilisation, puis d’additionner tous les éléments à disposition. En principe, votre facture devrait refléter cette estimation. Si elle fait état d’une différence significative, vous saurez tout de suite qu’il existe une anomalie quelque part. Il suffira de tester l’ensemble de vos appareils afin de vérifier s’ils fonctionnent tous comme il se doit. Qui sait, vous pourrez peut-être même mettre le doigt sur une éventuelle surconsommation de votre compteur Linky !


Enfin, calculer sa consommation électrique est utile pour déterminer à quel point certains gestes ou changements impacteront votre facture, dans un sens ou dans l’autre. Vous hésitez à faire installer des panneaux solaires ou investir dans un réfrigérateur de catégorie A++ ? Connaître votre consommation actuelle et réaliser une estimation qui tient compte de ces différences reste le meilleur moyen de savoir combien vous pourrez économiser et combien de temps sera nécessaire pour rentabiliser votre achat. Car pour certains, il est préférable de payer quelques euros de plus par mois plutôt que de devoir faire face à une grosse dépense d’un seul coup ! Dans tous les cas, vos calculs vous seront d’une grande utilité.


Comment calculer sa consommation électrique ?

Dans sa forme la plus simple, le calcul de votre consommation électrique s’obtient grâce à la formule suivante :


(Heures de fonctionnement) x (jours de fonctionnement) x (puissance d’un appareil en watts) / 1000


Il s’agit de répéter ce calcul pour chaque appareil, puis d’additionner le tout pour avoir une estimation de votre consommation électrique totale sur la période choisie.


Pour obtenir une estimation au plus juste, il faut prendre en compte un certain nombre de données telles que la superficie du logement, le nombre d’habitants, la qualité de l’isolation, le type d’utilisation de l’électricité chez vous (chauffage, cuisson, eau-chaude) et bien entendu la puissance et la durée d’utilisation de vos équipements électriques. C’est là que l’efficacité énergétique de votre logement peut faire toute la différence. Si vos systèmes de chauffage ont un rendement peu économique ou si votre habitation est sujette à d’importantes déperditions de chaleur, par exemple, votre consommation sera forcément plus importante.


Il existe aujourd’hui des simulateurs en ligne qui, en prenant en compte l’ensemble de ces données, sauront calculer votre consommation globale mensuelle ou annuelle. Vous pourrez même vous servir de ces outils pour estimer l’impact d’un changement d’appareil ou de travaux de rénovation. Idéal pour vous aider à prendre des décisions éclairées et faire les bons choix pour économiser sur votre facture d’électricité.


Notons aussi l’utilité des compteurs intelligents (Linky) pour calculer votre consommation électrique. Un tel dispositif vous tiendra informé(e) en temps réel.

Simulation de la consommation électrique d’une maison

Si vous souhaitez calculer vous-même la consommation électrique annuelle et en déduire le montant annuel de vos factures, sachez qu’il n’y a là rien de compliqué, il suffit de suivre ces simples étapes :

  • Faites la somme des kWh utilisés chaque année par tous vos appareils électriques.

  • Multipliez le nombre de kWh total obtenu par le prix du kWh facturé par votre fournisseur et vous connaîtrez le montant annuel de votre consommation électrique.

C’est l’occasion de prendre conscience des consommations en électricité qui varient d’un équipement à un autre. En effet, la consommation d’un ordinateur portable est bien inférieure à celle d’un ordinateur de bureau, tout comme la consommation d’un ventilateur est inférieure à la consommation d’un climatiseur.


Agence France Electricité est un site d’informations et d’actualités sur le secteur énergétique à destination des consommateurs. Il permet notamment de vous renseigner sur comment faire une estimation de votre consommation d’électricité.


Eco-gestes au quotidien pour réduire sa consommation

Apprendre à maîtriser sa consommation passe par quelques gestes simples, des habitudes quotidiennes faciles à prendre qui font ensuite la différence sur votre facture. Règle numéro 1 : éteindre les appareils et éviter de les laisser en veille. Le mieux est de s’équiper de multiprises munies d’un interrupteur, elles permettent d’économiser jusqu’à 10% de sa facture. Règle numéro 2 : baisser d’un degré le chauffage électrique dans votre logement permet de réduire votre facture de 7%, un gain non négligeable !

Ensuite, rappelez-vous que le contrôle de sa consommation passe aussi par le choix et l’utilisation raisonnés des appareils électriques et électroniques.

Plus simplement, fiez-vous à l’étiquetage des produits. Si vous avez le choix entre un appareil étiqueté A et un équipement similaire classé A++, vous gagnerez sans doute à choisir ce dernier, et ce, même s’il s’avère légèrement plus cher à l’achat. Et de manière générale, prenez l’habitude de consommer en conscience, plutôt que sans y penser. Vous verrez qu’il n’est pas rare de laisser un appareil allumé « pour rien » alors que l’on pourrait s’en passer. Vous aimez profiter d’un fond sonore quand vous cuisinez ? Écouter de la musique consomme moins d’énergie que de mettre en marche la télé. Votre enfant a besoin d’une petite source de lumière pour s’endormir ? Un jouet fluorescent suffira peut-être à le rassurer. Faute de mieux, choisissez une petite lampe à LED basse consommation.


Pensez aussi aux solutions de gestion de l’habitat qui fonctionnent à l’aide de capteurs et d’appareils connectés. Grâce à ces systèmes, l’optimisation de votre consommation d’énergie se fait de manière automatique. Les progrès de l’intelligence artificielle permettent désormais à votre maison de se gérer « toute seule ». Concrètement, votre téléphone peut par exemple signaler à votre maison que vous avez quitté les lieux : le chauffage et tous les appareils qui n’ont pas besoin d’être allumés s’éteignent alors d’eux-mêmes. Ils se rallumeront dès que vous partirez du bureau pour que vous puissiez être accueilli(e) par un intérieur bien chaud. Selon le même principe, les lumières et la VMC peuvent s’éteindre automatiquement dans les pièces vides, votre machine à laver peut lancer un programme adapté au niveau de saleté des vêtements et ne fonctionner qu’aux heures creuses, etc.


Amélioration de l’habitat : pour aller encore plus loin


Aussi utiles qu’ils puissent être, ces petits gestes du quotidien ne font pas le poids comparés à de véritables travaux d’amélioration énergétique. On estime par exemple que des travaux d’isolation peuvent limiter les pertes de chaleur suffisamment pour réduire votre consommation d’énergie de 20 à 25 % rien qu’au niveau des murs !


Isoler correctement vos murs et votre toiture, changer de dispositif de chauffage, installer une solution de chauffage secondaire… autant de possibilités pour reprendre le pouvoir sur votre consommation d’électricité. Investir dans un poêle à bois ou dans une chaudière à pellets peut vite faire une vraie différence également.


L’autoconsommation électrique avec revente du surplus à EDF s’avère de même particulièrement intéressante pour la plupart des ménages. Entre les aides proposées par le gouvernement pour l’installation des panneaux, les économies réalisées en consommant sa propre électricité et les sommes reçues lorsque la production excède la consommation, le dispositif est vite amorti… et vite rentable.


Calculez votre consommation d’électricité pour rester informé


Enfin, calculer sa consommation d’électricité permet de comparer les offres d’électricité afin de changer de fournisseur et payer moins cher l’énergie.


Car pour économiser, il faut avant tout être parfaitement informé. Comprenez que si votre consommation d’énergie a, bien sûr, un impact primordial sur le montant de votre facture, votre abonnement a son rôle à jouer lui aussi. Et cette charge peut varier grandement d’un fournisseur à l’autre, ainsi qu’en fonction des options que vous sélectionnez, parfois sans même le savoir. Quel dommage, par exemple, de payer un surplus pour le privilège de pouvoir joindre votre service client par téléphone alors que vous préférez le contacter par mail ou via le chat !


Dans tous les cas, exigez la transparence la plus totale de la part de votre fournisseur. Chez Wekiwi, tout est économique, clair et facile à comprendre.

0