• Wekiwi

LA CONSOMMATION DES APPAREILS EN VEILLE

Dernière mise à jour : 14 sept.

Vous l’ignorez peut-être, ou bien avez-vous préféré oublier cette information, pourtant sachez que même lorsqu’ils sont laissés en veille, nos appareils consomment. Et sur le long terme, cette consommation peut avoir un impact important sur le montant de vos factures. Deux autres informations permettent de prendre la mesure de l’importance du sujet :

  • Le fonctionnement d’un réacteur est nécessaire et spécifiquement dédié à faire fonctionner tous les appareils électriques mis en veille en France

  • Selon l’ADEME, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, cette consommation dite « cachée » s’élève à 11% de la consommation d’électricité moyenne annuelle des Français

Voyons ensemble comment calculer cette consommation, quels sont les appareils les plus énergivores et quelles sont les astuces pour faire baisser sa consommation.


LA CONSOMMATION DES APPAREILS EN VEILLE

Comment calculer la consommation des appareils en veille


Contrairement aux idées reçues, même en veille les appareils continuent de consommer de l’énergie, certes un peu moins que lorsqu’ils sont en marche, mais cependant assez pour représenter une dépense de 85€ par an par foyer. Un vrai gaspillage qui se ressent sur la facture énergétique, uniquement pour vous apporter quelques secondes gagnées en rapidité de démarrage de l’appareil !


Afin de mesurer précisément la consommation de vos appareils en veille, vous pouvez vous équiper d’un wattmètre. Cet équipement, disponible dans les magasins spécialisés dans l’électronique, est une combinaison entre ampèremètre et d'un voltmètre. Il se branche entre la prise de l’appareil et la prise murale. L’intensité I et la tension U mesurées permettent de calculer les informations suivantes :

  • La puissance P= UXI

  • Les kWh dépensés E= PX temps de la mesure

  • Le coût de la consommation X=EX coût d’un kWh

Le wattmètre vous offre donc la possibilité de repérer les appareils qui consomment le plus en veille mais aussi de déceler l’éventuelle consommation « cachée » de vos équipements électroniques. Car, en effet, sachez que les appareils éteints mais encore branchés continuent de consommer de l’énergie !

Cette consommation cachée s’explique par l’emplacement de l’interrupteur principal se trouvant après le transformateur. Une fois branché, ce dernier consomme toujours de l’énergie que l’appareil soit éteint ou en veille, qu’il soit relié à un appareil ou pas.


Quels sont les appareils les plus énergivores


Vous vous demandez quels sont les appareils qui consomment en veille ? Et bien tous puisque la grande majorité des appareils électriques possèdent une petite LED allumée.

Parmi les plus gourmands en énergie, on trouve l’ordinateur fixe, le téléviseur, le sèche-linge ou encore box internet.


Voici une liste des appareils électroniques les plus énergivores :

LA CONSOMMATION DES APPAREILS EN VEILLE

A savoir : depuis 2017, il existe une directive qui impose des limites à la consommation des appareils en veille. Celle-ci doit être inférieure à :

  • 0,5 Watts pour la plupart des appareils électriques ;

  • 3 Watts pour les appareils restant connectés à internet ou à un réseau de données.

Les bons gestes pour moins consommer


La bonne nouvelle c’est qu’il existe de nombreux petits gestes quotidien pour réduire votre facture mais aussi votre empreinte sur la planète. Voici quelques conseils :

  • Choisir des appareils peu énergivores grâce au label Energy Star ;

  • Débrancher les chargeurs de téléphones portables et d’ordinateurs portables ;

  • Opter pour une multiprise munie d’un interrupteur ON/OFF qui permet d’éteindre en un seul geste tous les appareils qui y sont branchés ;

  • Mettre en place un coupe-veille : ce dernier détecte la mise en veille d’un appareil et coupe automatiquement l’alimentation ;

  • Opter pour une prise maître/esclave permettant d’éteindre en une seule fois tous les appareils reliés à « l’appareil maître » en mettant ce dernier hors tension.

Attention : comme le rappelle l’Ademe, sur le lave-linge et le lave-vaisselle, la veille peut permettre de détecter une fuite d’eau. Le débranchement n’est donc pas très conseillé.


Une autre solution pour diminuer votre consommation d’énergie consiste à choisir les avantages de la domotique chez vous mais aussi de changer de fournisseur d’énergie en consultant les offres de Wekiwi.


60 vues