• Wekiwi

TOUT SAVOIR SUR LE RADIATEUR À INERTIE

Le radiateur à inertie est un radiateur électrique qui génère un point chaud permanent, offrant rapidement et durablement une diffusion de chaleur douce et uniforme. Grâce à ses options de programmation et à la stabilité de la chaleur, qui est diffusée même lorsque le radiateur est éteint, il peut vous permettre de réaliser d’importantes économies d’énergie. Pour savoir si le radiateur à inertie est la solution de chauffage qui vous convient, continuez votre lecture.



Fonctionnement du radiateur à inertie


Le radiateur à inertie fonctionne principalement par rayonnement et diffuse sa chaleur depuis un corps de chauffe solide (matériaux réfractaires constituant le radiateur, comme de la fonte ou de l’aluminium), on parle alors de radiateur à inertie sèche, ou liquide (fluide caloporteur, comme de l’eau ou de l’huile, contenu dans le radiateur), on parle alors de radiateur à inertie fluide. L’élément réfractaire stocke la chaleur lorsque le radiateur est branché, pour ensuite la diffuser lorsque le radiateur est éteint. Une petite partie est également diffusée par convection naturelle, en faisant changer la masse volumique de l’air.


Avantages du radiateur à inertie


  • un confort de chauffe supérieur à celui du convecteur électrique ou du panneau rayonnant

  • consommation électrique inférieure au convecteur électrique mécanique

  • installation simple (sans avoir besoin d’un circuit de chauffage) qui ne demande pas d’entretien particulier

  • réglage précis de la température, pour ne jamais trop chauffer la pièce et faire des économies d’énergie

  • programmable et pilotable depuis un smartphone ou une tablette dans le cas des radiateurs à inertie connectés, ne dépend pas du chauffage central

  • chauffage insonore et inodore

Inconvénients du radiateur à inertie

  • chaque radiateur à inertie doit être branché sur une prise avec une ligne électrique indépendante du reste du réseau, reliée au tableau électrique

  • plus imposant que le panneau rayonnant

  • rayonnement de chaleur sur la face avant et arrière, ce qui nécessite la pose d’un isolant entre le mur et le radiateur à inertie

  • des fuites de liquide dues à l’usure peuvent apparaître dans les radiateurs à inertie fluide

Sachez qu’il existe de nombreuses alternatives au radiateur à inertie, comme le panneau rayonnant, le radiateur à accumulation et le radiateur à chaleur.

N’hésitez pas à consulter nos articles afin de prendre une décision éclairée et bénéficier d’un confort thermique optimal en faisant des économies d’énergie, mais aussi financières.

77 vues
logo.png