• Wekiwi

TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR LA TUILE SOLAIRE

De plus en plus de foyers recherchent des solutions pour produire et consommer leur propre électricité. Le panneau solaire, aujourd’hui largement reconnu et utilisé, n’est pourtant pas la seule installation disponible sur le marché. Il existe également la tuile solaire qui gagne actuellement en popularité grâce à sa résistance et son élégance. Semblable à une tuile classique, la tuile solaire fournit de l’électricité et séduit les particuliers qui doivent respecter les règles d’urbanisme de leur commune interdisant l’usage de panneaux solaires.


Voyons ensemble le fonctionnement, les différents modèles, ainsi que les avantages et les inconvénients de cette nouvelle technologie.


Qu’est-ce qu’une tuile solaire et comment fonctionne-t-elle ?


L’aspect de la tuile solaire est semblable en tout point à celui d’une tuile traditionnelle : mais en plus d’assurer l’étanchéité du toit, elle capte la lumière du soleil pour produire de l’électricité ou de la chaleur, grâce à deux épaisseurs de silicium.


La tuile solaire se compose des éléments suivants :

  • Des cellules solaires : elles captent la lumière pour la transformer en électricité ou en chaleur ;

  • Des connecteurs étanches : leur rôle est de relier les tuiles entre elles ;

  • Un verre de protection : il assure l’étanchéité du toit.

Les différents types et modèles de tuiles solaires


Il existe trois grandes familles de tuiles solaires selon le type d’énergie qu’elles produisent :

  • Photovoltaïques : elles produisent de l’électricité ;

  • Thermiques : elles produisent de l’eau chaude sanitaire ;

  • Hybrides : elles combinent les deux types de techniques afin de fournir le logement en eau chaude et en électricité.

Précisons que la tuile peut être plate ou ondulée et fabriquée en différents matériaux : ardoise, béton ou terre cuite.


Actuellement, il existe différents modèles disponibles sur le marché :

  • La tuile solaire dite classique : il s’agit d’un modèle en céramique contenant un mini panneau solaire. Discrète, elle est pourtant peu performante à cause de sa taille réduite ;

  • La tuile solaire large : de forme allongée, elle offre un rendement plus important ;

  • La tuile solaire invisible : elle est en terre cuite et ressemble à s’y méprendre à la tuile classique. C’est le modèle à privilégier dans les zones soumises à des règles d’urbanisme ;

  • L’ardoise solaire : un résultat esthétique pour ceux qui préfèrent un toit en ardoise.

Les avantages de la tuile solaire


Si la tuile solaire est une solution technologique moins utilisée que les panneaux solaires, elle offre cependant des avantages non négligeables. Voici les principaux :

  • Aspect esthétique : étant intégrée à la toiture, cette solution présente un look élégant et discret. Elle convient parfaitement aux zones interdisant l’utilisation des panneaux solaires ;

  • Aspect économique et écologique : elle présente les mêmes avantages que les panneaux solaires, c’est-à-dire des économies sur le long terme en produisant une énergie verte ;

  • Facilité d’installation ;

  • Durée de vie importante ;

  • Éligibilité aux aides pour panneaux solaires : l’État a mis en place un système de vente du surplus ou de la totalité de l’électricité produite grâce à votre installation.

Les inconvénients de la tuile solaire


Il existe cependant des inconvénients dans le choix des tuiles solaires qu’il est bon de prendre en compte avant de vous lancer :

  • Coût élevé : c’est le principal inconvénient de cette technologie, les tuiles solaires demandant plus de temps pour être rentables. Elles sont en moyenne 30% plus chères qu’une installation de panneaux photovoltaïques ;

  • Rendement inférieur : pour produire la même quantité d’énergie qu’avec des panneaux, la surface de toiture doit être plus grande.

42 vues