• Wekiwi

TOUT SAVOIR SUR LE DÉSTRATIFICATEUR D’AIR 

Vos pièces sont hautes sous plafond et vous devez faire tourner votre chauffage à plein régime pour ne pas avoir froid ? Dans ce cas, l’installation d’un déstratificateur d’air est tout indiqué.



Qu’est-ce qu’un déstratificateur d’air ?


Pour comprendre ce qu’est un déstratificateur d’air, ou déstratificateur thermique, il convient d’expliquer le phénomène de stratification de l’air. Dans une pièce remplie d’un air chaud, l’air se superpose en strates, juxtaposées selon la température. L’air chaud étant plus léger que l’air froid, ce phénomène génère une accumulation d’air chaud vers le plafond, tandis que l’air froid reste en bas de la pièce.


Dans les pièces hautes sous plafond, on peut donc observer d’importantes différences de température entre le sol et le plafond, allant jusqu’à plusieurs degrés. Le déstratificateur intervient donc pour contrer ce phénomène naturel et permettre de bénéficier d’une chaleur homogène dans toute la pièce et de limiter les pertes de chaleur par le toit, sans avoir à la surchauffer. D’extérieur semblable à un ventilateur, il fait redescendre vers le sol l’air chaud accumulé en hauteur. Son installation est généralement conseillée dans les pièces mesurant plus de 2,5 mètres sous plafond, et à proximité des sources de chaleur pour augmenter les performances du système de chauffage.


Le déstratificateur d’air présente donc de grands avantages :

  • Confort thermique optimisé sans avoir à surchauffer la pièce

  • Limitation des déperditions de chaleur au niveau des plafonds et du toit : il permet ainsi de réduire jusqu’à 30 % le coût du chauffage

  • Réduction des émissions de CO2 émanant du chauffage

Comment choisir son déstratificateur ?


Le choix du déstratificateur dépendra principalement du type d’appareil. Il en existe 3 :

  • ventilateur simple : fixé au plafond, il se caractérise par une grande envergure et une rotation lente, pour limiter le bruit et ne pas déranger les occupants. C’est le système le plus courant et le moins cher.

  • brasseur à gaine : fixé au plafond ou à des câbles, il s’agit d’un ventilateur carrossé qui oriente le flux d’air grâce à des ailettes. Il a un débit plus puissant que le ventilateur simple, mais il est aussi plus cher.

  • Gaine textile : gaine installée au plafond s’adaptant au système préexistant, elle permet de déstratifier en hiver et de climatiser en été. Discrète et efficace, elle ne peut toutefois pas être installée dans toutes les pièces.

Outre le type de déstratificateur, vous devrez analyser certains paramètres avant de faire votre choix :

  • débit d’air (m3/heure) : plus il est élevé, plus l’appareil sera efficace, et donc plus coûteux.

  • taux de brassage : il se calcule en divisant le débit d’air par le volume total. Un brassage sera efficace autour d’un ratio de 3.

  • présence d’un thermostat et d’un régulateur de vitesse : équipement idéal pour réguler la consommation du déstratificateur d’air.

  • bruit

Vous l’aurez compris, le déstratificateur d’air peut être un précieux allié pour réduire votre facture énergétique et vos émissions de CO2.

104 vues
logo.png