• Wekiwi

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTEUR DE CHANTIER

Lors des travaux de construction, de l'aménagement d'un terrain ou d’évènements ponctuels, l’installation d’un compteur de chantier permet de bénéficier d’un raccordement au réseau électrique sans souscrire un abonnement. Cet article vous explique ce qu’est un compteur de chantier et comment en ouvrir un.



Qu’est-ce que c’est un compteur de chantier ?


Le compteur de chantier, ou compteur provisoire, est un compteur électrique installé sur un chantier, dont le raccordement au réseau électrique est effectif uniquement durant la période décidée entre le client et le fournisseur d’énergie. L’intérêt d’un compteur de chantier est donc de bénéficier de l’électricité sans avoir à souscrire un abonnement.


On distingue deux types de compteurs de chantier :

  • Compteur de chantier de courte durée : installé pour une période de moins de 28 jours, généralement pour les petits chantiers (déménagement, foire, fête foraine…), avec une puissance comprise entre 3 kVA et 36 kVA en fonction des appareils à alimenter.

  • Compteur de chantier de longue durée : installé pour une période de plus de 28 jours, généralement pour les gros chantiers (travaux de construction…), avec une puissance minimale de 36 Kva. Ce raccordement électrique peut durer jusqu’à 1 an et est renouvelable une seule fois pour 3 mois.

Comment ouvrir un compteur de chantier ?


Quel que soit le type de compteur provisoire, comme pour le raccordement électrique définitif, la première étape est d’introduire une demande directement auprès de son fournisseur d’énergie. Votre fournisseur d’énergie vous demandera quelques informations, notamment l’adresse où doit être installé le raccordement électrique, les caractéristiques du courant (monophasé ou triphasé ?), la puissance du courant ainsi que la période de raccordement. Une fois la demande introduite, vous recevrez une lettre d’engagement que vous devrez signer. Cela donnera le feu vert à la mise en service du compteur de chantier.


Combien coûte l’ouverture d’un compteur de chantier ?


Les prix dépendent du type d’installation et du type de terrain :

  • Raccordement sur terrain nu : 155,04 € TTC pour une opération groupée et 258,40€ TTC pour une opération isolée.

  • Raccordement sur terrain semi-équipé : 115,83 € TTC pour une opération groupée et 193,06 € TTC pour une opération isolée.

  • Raccordement sur terrain pré-équipé : 65,23 € TTC pour une opération groupée et 108,70 € TTC pour une opération isolée.

À cela peuvent s’ajouter certains coûts additionnels, comme la location du boîtier ou le coût des travaux d’installation.


Pour économiser d'énergie, découvrez nos offres d'électricité pour les particuliers et pour les professionnels.

72 vues
logo.png