• Wekiwi

TOUT SAVOIR SUR LE BILAN THERMIQUE

Vous envisagez de faire des travaux de rénovation énergétique, de construire un bien ou de mettre votre bien immobilier en vente ou en location ? Dans ce cas, faire un bilan thermique est probablement indispensable. Nous vous expliquons pourquoi.



En quoi consiste un bilan thermique ?


Le bilan thermique, généralement réalisé avant un projet de construction ou de rénovation, vise à optimiser l'efficacité énergétique d'un logement en identifiant ses points faibles au moyen de toute une série de mesures. L’objectif est de déterminer avec précision la quantité d'énergie qu'il faudra pour chauffer et refroidir un logement ou un bâtiment. Le bilan thermique analyse différents aspects du logement :

  • Situation géographique et orientation

  • Qualité de l’isolation

  • Système de chauffage, de ventilation, de climatisation et de production d'eau chaude sanitaire

  • Ponts thermiques (responsables de déperditions de chaleur)

  • Consommation énergétique globale

Quand réaliser un bilan thermique ?


Comme indiqué ci-dessus, le bilan thermique se révèle être un outil précieux. Avant des travaux de construction, le bilan thermique permet de garantir que le nouveau bâtiment sera conforme à la réglementation thermique en vigueur. Avant des travaux de rénovation, il permet de déterminer quels travaux doivent être effectués en priorité, comme changer la chaudière, installer un nouveau système de chauffage ou revoir l’isolation, et de calculer les économies d’énergie réalisées. Mais on peut également faire un bilan thermique avant la vente ou la location d’un bien immobilier, afin de connaître son efficacité énergétique.


Coût d’un bilan thermique


Il est important de garder à l’esprit que le bilan thermique recouvre des prestations très différentes, plus ou moins poussées et par conséquent plus ou moins onéreuses :

  • Étude thermique : actuellement, la présentation d’une étude thermique est une condition sine qua non à l’obtention d’un permis de construire. L’étude thermique coûte en moyenne entre 200 et 2 000 euros.

  • Diagnostic de performance énergétique (DPE) : le DPE analyse la performance énergétique d'un bâtiment, en évaluant sa consommation d'énergie et ses émissions de gaz à effet de serre en se basant sur les factures et des calculs réglementaires. Sachant que les factures reflètent également les habitudes de consommation des habitants, les résultats du DPE sont moins précis. D’ailleurs, les recommandations qui découlent du DPE sont données à titre informatif uniquement. Il faut compter entre 100 et 150 euros pour un DPE.

  • Audit énergétique : l’audit énergétique est un bilan thermique avancé qui vise à préparer des travaux de rénovation. Il faut généralement compter en 400 et 1 000 euros pour un audit énergétique, en sachant qu’il est possible, sous certaines conditions, de bénéficier d’un remboursement de 30 % sous forme de crédit d’impôt.

À noter que les bilans thermiques, quels qu’ils soient, doivent impérativement être réalisés par des bureaux d'études thermiques certifiés ou des cabinets d'architectes spécialisés.


Faire un bilan thermique demande donc un petit investissement, mais il pourra assurément vous aider à consommer moins et mieux.

12 vues

Posts récents

Voir tout