• Wekiwi

QUEL EST LE TAUX D’HUMIDITÉ IDÉAL DANS UN LOGEMENT ?

Dernière mise à jour : 14 sept.

Vous notez des tâches sur le mur, un papier peint qui se décolle ou même des moisissures ? Voilà les signes d’une humidité trop élevé dans votre logement. Sachez qu’il s’agit d’un problème à prendre très au sérieux, non seulement pour la pérennité du bien immobilier, mais aussi parce qu’il met en jeu la santé et le bien-être des occupants.


QUEL EST LE TAUX D’HUMIDITÉ IDÉAL DANS UN LOGEMENT ?

On vous aide à y voir plus clair afin de comprendre quel est le taux d’humidité idéal qu’un logement doit avoir, quels sont les signes révélateurs d’un excès d’humidité et enfin quelles solutions adopter pour lutter efficacement contre ce fléau.

Qu’est-ce que le taux d’humidité dans une maison ?

Le taux d’humidité ou taux hygrométrique correspond à la quantité d’eau présente dans l’air ambiant. On le mesure en % grâce à un hygromètre. Si il est tout à fait normal que l’eau soit présente dans l’air, sa quantité ne doit être ni trop basse (l’air est alors trop sec entraînant un assèchement des muqueuses) ni trop importante (l’air est alors malsain et favorise l’apparition d’allergies).

Quel est le taux d’humidité idéal

Le taux d’humidité est donc indispensable pour le bien-être de tous les êtres vivants (personnes, animaux et plantes).

Il peut varier en fonction de plusieurs facteurs :

  • La température extérieure, donc la saison ;

  • Le nombre d’habitants présents dans l’habitation ;

  • Le type de chauffage utilisé.

Sachez que les experts recommandent un taux d’humidité situé entre 45% et 60%.

Quels sont les signes révélateurs d’un taux d’humidité trop élevé

À défaut de posséder un hygromètre chez soi, il existe un certain nombre de signes visibles qui témoignent d’une humidité trop importante. Voici les principaux :

  • Décollement du papier peint (ou craquellement de la peinture) ;

  • Un linge qui sèche mal ou qui sent l’humidité

  • L’apparition de champignons et de moisissures ;

  • La condensation sur les vitres ;

  • La multiplication de micro-organismes, comme les acariens, avec comme conséquence l’apparition d’allergies.

Nos conseils pour lutter contre l’humidité

Pas de panique, il existe des solutions pour réduire, voire éliminer, le problème de l’humidité trop élevée ou trop basse :

  • Dans le cas d’un taux trop élevé, équipez-vous d’un déshumidificateur dont le rôle estd’assécher l’air (vous pouvez aussi utiliser un purificateur d'air) ;

  • Dans le cas d’un taux trop bas, achetez un humidificateur qui augmente la concentration en eau de l’air ambiant ;

  • Aérer régulièrement votre logement.

Cependant, si ces appareils sont efficaces, ils traitent uniquement le symptôme et non le causes du mauvais taux d’humidité dans la maison. Il faut alors affronter le problème à sa source en faisant intervenir un professionnel qui pourra établir un diagnostic précis et conseiller des travaux d’isolation pour assainir l’air ambiant :

  • Poser une membrane étanche à la base des murs au contact du sol ;

  • Installer une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) qui évacue l’air des pièces humides ;

  • Modifier la ventilation naturelle de votre logement en augmentant par exemple le nombre et les dimensions des aérations existantes ;

  • Installer un système de drainage tout autour de la maison.

85 vues

Posts récents

Voir tout

Pour pouvoir établir des factures au plus proche de votre consommation réelle, votre fournisseur d’électricité a besoin de connaître votre index. C’est souvent Enedis, le gestionnaire du réseau, qui s

Aussi pratique et intelligent soit-il, le compteur Linky ne fait cependant pas tout tout seul ! C’est pourquoi, si vous emménagez dans un nouveau logement, vous devrez faire le nécessaire pour activer