• Wekiwi

LA FIN DES CHAUDIÈRES AU FIOUL EN FRANCE D’ICI MI-2022

Dernière mise à jour : 2 mai

Sous l’impulsion de l’Union Européenne, la France a adopté un décret visant l’interdiction des chaudières au fioul en 2022. En effet, l’objectif est d’accélérer la transition écologique et la lutte contre le réchauffement climatique en diminuant la consommation d’énergies fossiles. Dans la ligne de mire du gouvernement on trouve le fioul, responsable d’importantes émissions de gaz à effet de serre. Les ménages français disposant d’un tel système de chauffage sont donc invités à le remplacer par un équipement plus écologique. Voyons ensemble dans le détail quand cette obligation entre en vigueur et quelles sont les alternatives possibles pour remplacer votre chauffage au fioul.



Interdiction des chaudières au fioul en France : quand et pourquoi ?


Le verdict est donc tombé : le 6 janvier un décret a été publié définissant les modalités de l’interdiction du fioul à compter du 1er juillet 2022 dans les bâtiments neufs et existants. Pas de panique toutefois, la mesure concerne l’installation de nouvelles chaudières. Ce qui signifie que les Français déjà équipés d’un chauffage au fioul pourront le conserver, procéder à l’entretien et à sa réparation mais qu’ils devront le remplacer par un autre type de chauffage lorsque l’appareil arrivera en fin de vie. Mais quelles sont les raisons qui ont poussé le gouvernement à prendre une telle décision ?

  • Le fioul génère des gaz à effet de serre en grande quantité ;

  • Son prix est soumis à des variations importantes ;

  • Il offre un confort thermique limité.


Changement d’une chaudière au fioul : quelles alternatives ?


Si l’État interdit le fioul pour chauffer les logements, c’est qu’il existe d’autres solutions plus écologiques et plus économiques. Voici les principales :

  • La pompe à chaleur (PAC) : économe, écologique et performante, elle garantit un meilleur confort dans votre logement ;

  • La chaudière à granulés : la matière première, le bois, est moins coûteux et offre un pouvoir calorifique très élevé ;

  • La chaudière à gaz à condensation : les modèles THPE (Très Haute Performance Énergétique) offrent un rendement élevé et permettent de réaliser jusqu’à 30% d’économies sur la facture d’énergie


Les aides pour remplacer une chaudière au fioul


Remplacer sa vieille chaudière au fioul représente évidemment un investissement économique important. Heureusement, il existe des aides financières mises en place par l’État visant à accompagner les Français en réduisant le budget nécessaire pour changer leur mode de chauffage :

  • MaPrimeRénov’

  • Coup de Pouce Chauffage

  • Aides financières accordées par les collectivités territoriales

  • Éco prêt à taux zéro

De plus, sachez que la plupart de ces aides sont cumulables entre elles.


Le cas des chaudières à gaz


Qu’en est-il de l’avenir du chauffage au gaz ? Ce dernier est aussi dans le viseur du gouvernement car, comme le fioul, il s’agit d’un combustible fossile qui génère une quantité importante de gaz à effet de serre. Même si le gaz est utilisé par près de 11 millions de Français pour se chauffer, le gouvernement a décidé d’interdire les chaudières à gaz en 2022.

Mais attention, cette mesure ne concernera que les constructions neuves, et seulement les logements individuels, non pas les logements collectifs.

7 vues

Posts récents

Voir tout