• Wekiwi

TOUT SAVOIR SUR LE RADIATEUR À CHALEUR DOUCE

Dernière mise à jour : 14 sept.

Le radiateur à chaleur douce, également appelé radiateur à inertie ou radiateur bain d’huile, est un radiateur électrique qui intègre des technologies de chauffe avancées. Grâce à un point chaud permanent, il offre une chaleur douce et homogène.


TOUT SAVOIR SUR LE RADIATEUR À CHALEUR DOUCE

Fonctionnement du radiateur à chaleur douce


Le radiateur à chaleur douce utilise le principe d’inertie pour chauffer l’habitation. Il commence par chauffer une première résistance électrique sur sa face avant afin de chauffer rapidement la pièce, tandis qu’une seconde résistance électrique chauffera un corps de chauffe grâce à un matériau réfractaire, qui permettra de restituer la chaleur progressivement pendant plusieurs heures, d’où son nom de radiateur à chaleur douce, par rayonnement infrarouge. En fonction de la technologie de chauffe, on distingue :

  • les radiateurs à chaleur douce à inertie : un cœur de chauffe en fonte, pierre ou aluminium emmagasine la chaleur, qui est ensuite diffusée dans la pièce pendant plusieurs heures. Ils sont plus adaptés aux pièces à vivre.

  • les radiateurs à chaleur douce à fluide caloporteur, ou radiateurs bain d’huile : un corps de chauffe constitué d’un liquide caloporteur est chauffé par une résistance électrique. Ils sont plus adaptés aux pièces d’utilisation ponctuelle, comme un bureau ou une chambre.


Avantages et inconvénients du radiateur à chaleur douce


Grâce à sa technologie, le radiateur à chaleur douce présente de nombreux avantages :

  • confort de chauffe optimal

  • n’assèche pas l’air ambiant

  • économies d’énergie puisqu’il continuer à diffuser de la chaleur même lorsqu’il est éteint : consomme jusqu’à 40 % de moins qu’un convecteur

  • certains modèles sont équipés de thermostats de programmation, pour que vous puissiez encore mieux contrôler votre consommation énergétique

  • design élégant et entretien facile

  • sécurité : la surface n’est jamais brûlante

Le radiateur à chaleur douce présente cependant quelques inconvénients à prendre en compte :

  • prix d’achat élevé pour les modèles les plus performants, notamment en fonction de la puissance, de la technologie de chauffe et des options de programmation

  • chaleur émise depuis la face avant et arrière, le mur doit donc être isolé

  • plus massif qu’un convecteur électrique classique, ne convient donc pas à toutes les pièces

Choisir et installer son radiateur à chaleur douce


Le choix du radiateur électrique à chaleur douce dépendra principalement de votre budget et de la superficie de la pièce à chauffer. Notez que plus la surface du radiateur est grande, plus le radiateur est efficace.

Le radiateur à chaleur douce doit idéalement être installé au bas du mur, à une distance de 20 cm avec le sol, et à au moins 50 cm du mobilier ou d’objets décoratifs. Pour assurer une diffusion efficace de la chaleur, il doit être placé à distance d’un objet volumineux. Pour une installation sereine et réussie, faites appel à un professionnel spécialisé.


Le radiateur à chaleur douce ne vous a pas convaincu ? Sachez qu’il existe bien d’autres types de chauffages électriques qui pourraient convenir à votre logement, comme le radiateur à inertie ou le radiateur à accumulation.

52 vues

Posts récents

Voir tout

Aussi pratique et intelligent soit-il, le compteur Linky ne fait cependant pas tout tout seul ! C’est pourquoi, si vous emménagez dans un nouveau logement, vous devrez faire le nécessaire pour activer