• Wekiwi

LES MATÉRIAUX ISOLANTS THERMIQUES

Dernière mise à jour : 14 sept.

L’isolation est indispensable pour vivre dans un logement sain et moins énergivore. Découvrez dans cet article pourquoi il est important d’isoler son habitation et quels sont les différents types d’isolants thermiques.


LES MATÉRIAUX ISOLANTS THERMIQUES

Pourquoi isoler son habitation ?


On pense souvent que l’isolation n’est utile qu’en hiver pour rester au chaud, mais l’isolation est également primordiale en été. En effet, si l’isolation permet de limiter les déperditions de chaleur vers l’extérieur, elle permet également de limiter les apports venant de l’extérieur, pour garantir une température plus fraîche pendant les jours de fortes chaleurs. Le toit représentant un important pôle de déperdition de chaleur, vous devez impérativement bien isoler les combles de votre habitation. Mais les isolants thermiques ont également des propriétés phoniques : en piégeant le son, ils vous permettent de bénéficier d’un plus grand confort acoustique chez vous.


Les différents types d’isolants thermiques


Trois types d’isolants sont disponibles sur le marché, pouvant se présenter sous la forme de matelas semi-rigides ou souples, de panneaux rigides et/ou de flocons ou granulés :


  • Les isolants naturels

Les isolants naturels, comme la laine de mouton, la fibre de bois et le liège, sont souvent issus de matières premières recyclées. Leur processus de production est toutefois assez énergivore. Leur prix moyen varie de 30 à 40 €/m² et jusqu’à 90 € pour le liège.

  • Les isolants synthétiques

Les isolants synthétiques, comme les mousses de polyuréthane et de polystyrène, sont issus de processus énergivores utilisant des matières premières non renouvelables (pétrole et chlore, notamment). Ils coûtent entre 55 et 65 €/m².

  • Les isolants minéraux

Les isolants minéraux, comme la laine de verre, la laine de roche ou l’argile expansée, coûtent de 10 à 25 € en moyenne.

  • Les isolants minces

Les isolants minces, ou isolants multicouches, sont des isolants d’une épaisseur ne dépassant pas quelques centimètres, composés de couches d'aluminium et de couches intermédiaires de différents matériaux (de la mousse ou de l’ouate, par exemple). On les appelle également isolants réflecteurs, car ils réfléchissent le rayonnement thermique provenant de l’intérieur pour limiter les déperditions de chaleur.

  • Les isolants de nouvelle génération

Les isolants de nouvelle génération offrent de meilleures performances que les isolants thermiques classiques, mais leur prix est encore relativement élevé et ils se révèlent peu écologiques en raison des processus de fabrication complexes. Les plus courants sont la brique monomur (environ 50 €/m2), le béton cellulaire (entre 20 et 45 €/m2), les panneaux isolants sous vide (entre 40 et 60 €/m2), les aérogels (près de 2 000 €/kg) et la peinture isolante (une trentaine d’euros le litre).

Demandez l’avis de professionnels qualifiés pour déterminer quel isolant thermique correspondra le mieux à vos besoins et à votre budget et bénéficiez d’un maximum de confort thermique et acoustique.

144 vues

Posts récents

Voir tout

Aussi pratique et intelligent soit-il, le compteur Linky ne fait cependant pas tout tout seul ! C’est pourquoi, si vous emménagez dans un nouveau logement, vous devrez faire le nécessaire pour activer