• Wekiwi

LA CONSOMMATION ÉLECTRIQUE D’UN CHAUFFE-EAU

Dernière mise à jour : 14 sept.

Avoir de l’eau chaude à disposition en permanence dans son logement est un confort auquel personne ne voudrait renoncer. Mais il faut savoir que le chauffage de l’eau sanitaire représente cependant une part importante de la facture d’électricité des ménages. En effet, l’ADEME (l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) estime que le chauffage de l’eau sanitaire représente environ 12% du montant total de la facture d’électricité.


Savoir combien consomme un chauffe-eau est donc un premier pas essentiel pour prendre conscience de ses habitudes au quotidien ; sachez aussi qu’il existe des solutions à mettre en place pour diminuer le coût de la facture. Voyons ensemble comment calculer la consommation de votre chauffe-eau et quelles sont les astuces pour réduire celle-ci.


LA CONSOMMATION ÉLECTRIQUE D’UN CHAUFFE-EAU

Comment fonctionne un chauffe-eau électrique


Un chauffe-eau électrique (également appelé ballon d’eau chaude ou cumulus) est un appareil alimenté en eau froide et qui, grâce à la présence d’une résistance électrique, va chauffer l’eau. L’appareil est équipé d’un réservoir. L’eau va être maintenue à la température souhaitée grâce à un thermostat intégré. Lorsque vous utilisez de l’eau chaude, celle-ci est immédiatement remplacée par de l’eau froide qui entre par le bas de la cuve, alors que l’eau chaude s’accumule en haut du réservoir. L’avantage est que l’eau chaude se trouve en permanence disponible pour le consommateur.


C’est un appareil silencieux qui peut être installé dans différentes parties d’un bâtiment dans le sens vertical ou horizontal.


Quelle est la consommation d’un chauffe-eau électrique


On estime la consommation électrique moyenne d’un chauffe-eau à 800 kWh par personne et par an. Mais comment calcule-t-on cette consommation ? Pour effectuer de manière précise le calcul, voici les différents critères à prendre en considération :

  • La chaleur massique de l’eau, c’est-à-dire la quantité d’énergie nécessaire pour élever d’un degré la température d’un litre d’eau : elle est de 1,162 kWh

  • La température de l’eau froide : en moyenne de 15°

  • La température de l’eau chaude : en moyenne autour de 55°

  • La capacité du ballon d’eau

  • Le prix du kWh

Voici la formule utilisée pour calculer la consommation électrique d’un chauffe-eau : 1,162 x (55-15) x volume du ballon x 365 jours. Il faut ensuite multiplier le résultat obtenu par le prix du kWh. Si vous souhaitez obtenir la consommation par mois, multiplier par 30.


Exemple pour un ballon d’eau chaude de 200 litres et un prix du kWh à 15 centimes : 1,162 x (55-15) x 200 x 365 = 3 393 040 Wh soit 3 393 kWh

En multipliant par 0,15€, on obtient un coût annuel de 509€.


Comment réduire la consommation électrique d’un chauffe-eau


Alors certes, la part du chauffe-eau dans la facture d’électricité n’est pas négligeable, mais non, vous n’allez pas devoir vous laver à l’eau froide pour réaliser des économies d’énergie ! Il existe d’autres solutions, des éco-gestes intelligents à adopter pour faire baisser sa consommation d’énergie :

  • Préférer les douches rapides aux bains

  • Régler la température de l’eau : entre 55 et 60° la température est idéale. Inutile de vous brûler sous la douche !

  • Coupez l’alimentation en cas d’absence prolongée

  • Utilisez la position AUTO qui garantit un fonctionnement uniquement pendant les heures creuses (si vous disposez d’un abonnement heures pleines/heures creuses)

  • Prendre soin de son chauffe-eau grâce à un entretien régulier

  • Choisir un chauffe-eau basse consommation

  • Adapter la capacité du chauffe-eau à ses besoins réels : inutile en effet de prendre un ballon de 200 l si vous vivez seul

Enfin, rappelez-vous qu’il est toujours possible de changer de fournisseur d’énergie pour trouver des tarifs plus avantageux. Ainsi, Wekiwi propose une offre innovante et digitale pour les particuliers.

163 vues

Posts récents

Voir tout

Aussi pratique et intelligent soit-il, le compteur Linky ne fait cependant pas tout tout seul ! C’est pourquoi, si vous emménagez dans un nouveau logement, vous devrez faire le nécessaire pour activer