• Wekiwi

L’ISOLATION DE LA TOITURE PAR LE SARKING

Dernière mise à jour : 14 sept.

Pour améliorer la performance énergétique d’un logement, il est fortement conseillé de commencer par la toiture. En effet, sachez que 30% des déperditions de chaleur se fait précisément par le toit. Avec une bonne isolation, vous chauffez moins et maîtrisez vos dépenses énergétiques.


Il existe plusieurs méthodes pour isoler le toit, soit par l’intérieur soit par l’extérieur. En général, dans le cas de combles aménageables ou aménagées, on opte pour une isolation par l’extérieur, aussi appelée sarking, car elle ne modifie en rien la surface habitable sous la toiture. Arrêtons-nous sur cette notion de sarking afin de voir comment cette technique fonctionne, quels sont ses avantages mais aussi son coût.


L’ISOLATION DE LA TOITURE PAR LE SARKING

Qu’est-ce que le sarking ?


Le sarking est une méthode d’isolation thermique du toit par l’extérieur (ITTE). Elle consiste à plaquer un matériau isolant sur une planche en bois, positionnée entre le toit et la charpente.


Il faut savoir que cette technique :

  • s’adapte à tous les types de toiture, quelle que soit leur inclinaison, et à tous les types de maison

  • est réservée spécifiquement aux combles aménageables

  • est recommandée lors d’une rénovation complète de la toiture ou pour une construction neuve

L’isolation de la toiture par sarking est à privilégier si l’habitation dispose de combles aménagés. Elle assure une très bonne isolation et permet de réduire les pertes de chaleur.


Les différentes étapes du sarking


Mais comment faire un sarking ? Cette technique implique de rehausser le toit afin de loger l’isolant en dessous. Voici les principales étapes suivies par les professionnels :

  • Enlever les éléments de la toiture (tuiles, ardoises, zinc…) pour mettre à nu la charpente

  • Poser des panneaux isolants sur un pare vapeur pour supprimer tous les ponts thermiques

  • Poser des chevrons pour permettre la bonne ventilation de la toiture

  • Replacer la toiture pour assurer l’étanchéité du toit

En ce qui concerne l’isolant, la technique du sarking permet le choix entre :

  • Les isolants naturels (fibre de bois, chanvre…)

  • Les isolants minéraux (laine de roche ou de verre)

  • Les isolants synthétiques (polystyrène expansé ou mousse de polyuréthane)

Quel que soit le choix de l’isolant, ce dernier est toujours conditionné en panneaux ou plaques.


Avantages et inconvénients du sarking


Avant de vous lancer dans des travaux d’isolation de votre toiture, il est utile de connaître les avantages et inconvénients du sarking. En ce qui concerne ses avantages :

  • Aucun pont thermique

  • Pas de réduction de l’espace habitable

  • Conservation des poutres apparentes

Quant aux inconvénients :

  • Coût plus élevé qu’une isolation par l’intérieur

  • Travaux importants puisqu’il faut enlever la toiture

Coût du sarking et aides financières


Ainsi, l’isolation par l’extérieur en sarking est plus coûteux que l’isolation par l’intérieur. Comptez entre 100 et 250€ / m2. Le prix va dépendre des éléments suivants :

  • La surface à isoler

  • Le coût des matériaux

  • L’accessibilité au chantier

  • L’état de la toiture avant travaux (si celle-ci est en mauvais état, des travaux de rénovation seront nécessaires)

Ce coût important sera cependant rapidement amorti grâce aux économies d’énergie que vous allez réaliser, environ 30% en moins par rapport aux dépenses énergétiques habituelles.

Sachez aussi que l’État met à disposition plusieurs aides financières :

49 vues

Posts récents

Voir tout

Aussi pratique et intelligent soit-il, le compteur Linky ne fait cependant pas tout tout seul ! C’est pourquoi, si vous emménagez dans un nouveau logement, vous devrez faire le nécessaire pour activer