• Wekiwi

L’ISOLATION THERMIQUE PAR L’EXTÉRIEUR

Réduire efficacement les déperditions de chaleur pour faire des économies d’énergie et faire baisser sa facture énergétique ? Un seul mot d’ordre : une bonne isolation. En effet, les murs et la toiture peuvent être responsables de 25 % de déperdition thermique. Dans cet article, nous vous expliquons les grands principes de l’isolation thermique par l’extérieur.



L’isolation thermique par l’extérieur : comment ça marche ?


L’isolation thermique par l’extérieur consiste à recouvrir les surfaces externes du bâtiment, soit les murs, la toiture et les combles, avec des matériaux isolants. Il existe trois méthodes d’isolation par l’extérieur :

  • Pose d’une couche de matériau isolant revêtu d’une finition (isolation sous enduit) : cette technique d’isolation convient à tous les types de surfaces, c’est d’ailleurs la plus courante et la plus efficace car elle permet de supprimer tous les ponts thermiques.

  • Pose d’une couche de matériau isolant recouvert de lames en bois (isolation en bardage) : cette technique d’isolation offre un bon compromis entre résultat esthétique et confort thermique.

  • Pose d’une couche isolante directement sur les façades (isolation en vêture) : des panneaux isolants en fibre de bois ou en polystyrène expansé sont collés sur la surface à isoler. Cette technique convient toutefois uniquement aux surfaces parfaitement lisses.

Le polystyrène expansé est actuellement le matériau isolant le plus largement utilisé dans les travaux d’isolation thermique par l’extérieur, devant les laines minérales, le polystyrène extrudé et la mousse polyuréthane. Suivez ce lien pour en savoir plus sur les différents types de matériaux isolants thermiques.


L’isolation thermique par l’extérieur : avantages et inconvénients


Les travaux d’isolation thermique par l’extérieur présentent des avantages certains :

  • Isolation thermique optimale : en offrant un recouvrement continu, cette technique permet de supprimer une grande partie voire la totalité des ponts thermiques en fonction de la méthode mise en œuvre

  • Isolation acoustique

  • Travaux d’isolation éligibles à plusieurs aides financières (à condition de les faire réaliser par un professionnel certifié)

En outre, l’isolation thermique par l’extérieur présente certains avantages par rapport à l’isolation thermique par l’intérieur :

  • Pas de réduction de la surface habitable

  • Possibilité d’habiter le logement pendant les travaux

Mais cette technique d’isolation s’accompagne également de quelques inconvénients à prendre en compte avant de se lancer dans les travaux :

  • Mise en œuvre plus coûteuse que l’isolation thermique par l’intérieur en raison de l’ampleur des travaux : comptez entre 110 € / m² et 180 € / m² pour l’isolation sous enduit et entre 140 € / m² et 230 € / m² pour l’isolation en bardage.

  • Modification (parfois considérable) de l’aspect extérieur du bâtiment

  • Obligation de déclarer les travaux, voire d’obtenir un permis de construire

L’isolation thermique par l’extérieur représente donc un investissement, qui sera cependant amorti à moyen terme grâce aux économies d’énergie réalisées. Pour une isolation optimale, il convient également de ne pas négliger le sous-sol, souvent responsable de déperditions énergétiques importantes. Découvrez comment isoler votre sous-sol pour améliorer l’efficacité énergétique de votre logement.

14 vues

Posts récents

Voir tout