• Wekiwi

ÉCONOMISEZ DE L’ÉNERGIE EN ISOLANT VOS COMBLES

Dernière mise à jour : 2 mai

Faites de l’isolation des combles de votre habitation une priorité pour économiser jusqu’à 30 % d’énergie à un coût raisonnable, rentabilisé en 5 à 6 ans. Vous pouvez même faire ces travaux vous-mêmes et obtenir des aides financières.



Combles perdus et combles aménagés


La nature de vos combles ainsi que leur accessibilité guideront le choix du type d’isolant à utiliser. Un isolant sera plus ou moins performant selon sa résistance thermique, sa conductivité et son épaisseur. Les combles sont dits perdus lorsqu’ils sont inhabitables, et aménagés lorsqu’il s’agit de rampants de toitures. Isoler des combles perdus est plus facile et moins cher que l’isolation des combles aménagés. Dans les deux cas, il est important de privilégier la qualité des isolants à placer.


Les différents types d’isolants et prix


Trois types d’isolants sont disponibles sur le marché :

  • les isolants naturels : laine de mouton, fibre de bois, liège. Leur prix moyen varie de 30 à 40 €/m² et jusqu’à 90 € pour le liège.

  • les isolants minéraux : laine de verre, laine de roche. Ils coûtent de 10 à 25 € en moyenne.

  • les isolants synthétiques, comme le polyuréthane, coûtent entre 55 et 65 €/m².

Les 5 techniques d’isolation


Tout comme il existe différents types d’isolants, il existe différentes techniques d’isolation :

  • isolation par épandage : des matériaux isolants sont répartis en vrac et à la main à l’aide d’un râteau. Cette méthode convient pour des petites surfaces assez accessibles.

  • isolation par rouleaux : des rouleaux d’isolants semi-rigides sont simplement déroulés sur le plancher ou entre les solives.

  • isolation par soufflage : des matériaux isolants sont soufflés en vrac dans des combles difficiles d’accès. Le principal avantage de cette technique est la rapidité d’exécution.

  • isolation par sarking : plusieurs couches d’isolants sont placées entre la charpente et la couverture du toit. Cette technique s’utilise plutôt lors de rénovation ou en cours de construction.

  • isolation par panneaux : dans des combles aménagés, des panneaux rigides sont fixés au plancher ou au plafond ou sur les rampants. Cette technique cumule avantageusement confort en été et amélioration acoustique.

Financement des travaux d’isolation


Différents mécanismes sous forme d’aides et de crédits d’impôts viennent soutenir l’investissement dans ces travaux d’isolation. Vous pouvez bénéficier de déductions fiscales, d’un taux de TVA réduit à 5,5 % au lieu de 20 %, d’une aide financière pour les bas revenus, d’une prime supplémentaire si les travaux d’isolation permettent 25 % d’économie d’énergie au minimum ou encore d’une avance de fonds.


N’hésitez pas à isoler vos combles pour profiter d’un meilleur confort thermique tout en réalisant des économies d’énergie et en améliorant les performances acoustiques de votre habitation.

65 vues

Posts récents

Voir tout