• Wekiwi

ÉNERGIE ISSUE DE LA BIOMASSE : DE QUOI S'AGIT-IL ET QUELS SONT LES AVANTAGES ?

On entend de plus en plus parler de biomasses. Mais de quoi s'agit-il exactement et pourquoi les énergies des biomasses aident à réduire la dépendance aux combustibles fossiles ?


Qu'est-ce que l'énergie de biomasse et comment fonctionne-t-elle ?


L'énergie de la biomasse est l’énergie produite à partir de matériaux d'origine végétale organique tels que les plantes, les algues marines, les déchets organiques végétaux, le bois, les branches et le bois de chauffage, les rebuts de transformation de l'industrie agroalimentaire ou du bois, les déchets et les rejets de l'élevage et les résidus des activités agricoles ou forestières. Afin d'accroître l'utilisation de cette source d'énergie renouvelable, la culture d'espèces végétales destinées exclusivement à la combustion a également été entreprise et mise en œuvre ces dernières années.


Les biomasses sont brûlées à l'intérieur d'une chambre de combustion : la chaleur ainsi obtenue sera ensuite utilisée pour la production d'électricité ou comme source de chauffage.


Les biomasses et la production d’électricité


Les biomasses utilisées pour produire de l'électricité sont des matériaux de récupération qui sont reconvertis par des processus thermiques, chimiques ou biochimiques. Lorsque les biomasses sont brûlées, elles dégagent de la chaleur, en émettant une quantité de dioxyde de carbone sensiblement similaire à celle émise dans la nature lors d'un processus normal de photosynthèse.


La chaleur dégagée permet à l'eau du circuit thermodynamique de s'évaporer, où elle se transforme en vapeur et est acheminée dans les tuyaux. La vapeur actionne les turbines qui, à leur tour, produisent de l'électricité ou de la chaleur qui sera utilisée dans des installations domestiques ou industrielles.



La biomasse par combustion


Il s’agit d’un système où les déchets sont directement brûlés afin de fournir des calories qui vont produire de la chaleur, elle-même utilisée pour alimenter un système de chauffage ou chauffer un circuit d’eau.


Les différents matériaux utilisés sont les suivants :


  • Le bois (écorces, sciures, bûches)

  • Déchets agricoles (paille, canne à sucre, arachide, fumier...)

  • Déchets organiques (boues d’épuration, ordures ménagères, déchets verts, carton, papier)


La biomasse par méthanisation


Avec la méthode de la méthanisation, on laisse fermenter les matières organiques grâce à des micro-organismes (bactéries) pour produire du biogaz. Ce dernier, majoritairement composé de méthane, est ensuite brûlé pour produire de l’électricité ou de la chaleur.

Plusieurs types de déchets peuvent être utilisés pour produire du biogaz :


  • Déchets ménager

  • Les déchets organiques (lisier, paille, gazon, boues…)

  • Les déchets provenant de l’industrie (papeterie, agro-alimentaire, pharmaceutique…)


Qu’il s’agisse de la biomasse par combustion ou par méthanisation, l’intérêt est triple :

  • Réduire les volumes des déchets

  • Réduire les émissions de CO2

  • Produire de l’énergie renouvelable


Chaudière à biomasse


Le principe de fonctionnement d’une chaudière à biomasse est le même que celui d’une chaudière à gaz classique mais la source d’énergie utilisée est le bois, les granulés de bois ou bien tout autre résidu organique (paille…).

La chaleur produite est ensuite distribuée dans le circuit de chauffage ou utilisée pour la fourniture d’eau chaude sanitaire de tout le logement.


Voici les principaux avantages d’une chaudière à biomasse :

  • Le bois est très économique

  • Le rendement est très élevé

  • Faible d’eau d’émission de CO2


Le principal inconvénient concerne son prix élevé.


Énergie provenant des biomasses : avantages et inconvénients


Les biomasses sont des ressources renouvelables qui réduisent la dépendance aux combustibles fossiles. La production d'électricité à partir des biomasses permet, en effet, de réutiliser des déchets, en éliminant ainsi le problème de leur stockage ou de leur destruction par incinération. Les biomasses n'ont aucune incidence sur le réchauffement climatique et, comme elles font déjà partie du cycle normal du carbone, elles n'augmentent pas les niveaux naturels de gaz à effet de serre.


De plus, ne nécessitant pas de technologies spéciales, les biomasses permettent d'investir dans un secteur qui ne requiert pas la disponibilité de ressources financières excessives, comme c'est le cas pour les énergies renouvelables de dernière génération.


D'un autre côté, il est indéniable que les coûts liés au traitement auquel les biomasses doivent être soumises avant leur combustion ne sont pas négligeables. De même, on ne peut pas nier que la culture de matériaux destinés aux biomasses enlève des terres cultivables à des fins alimentaires.

317 vues

Posts récents

Voir tout