• Wekiwi

ÉLECTROCUTION ET ÉLECTRISATION : ON FAIT LE POINT

Si l'électricité fait partie intégrante de notre vie quotidienne, elle constitue aussi un danger pour l'homme puisque le corps humain est conducteur d'électricité. Dans 60% des cas, les accidents liés à l'électricité ont lieu à domicile.

On distingue deux types d'accidents causés par l'électricité : l'électrocution et l'électrisation. Voyons ensemble la différence entre les deux phénomènes, quels sont les causes et les conséquences et comment faut-il réagir en cas d'accident.



Différences entre électrocution et électrisation

Le terme électrocution est souvent employé à la place de celui d'électrisation alors qu'il existe une différence entre les deux. L'électrisation désigne le passage du courant dans le corps humain provoquant des brûlures plus ou moins sérieuses et même des accidents cardiaques.

Dans les cas d'accidents les plus graves, la personne peut décéder, on parle alors d'électrocution. On peut donc définir l'électrocution comme étant une électrisation entraînant le décès.

Électrocution et électrisation : causes et conséquences

Les accidents au travail, en particulier dans les métiers en lien avec l’électricité, sont une des causes de l’électrisation, mais les accidents domestiques c’est-à-dire survenant à la maison sont aussi fréquents. L’électrisation peut arriver lorsque l’on touche un fil dénudé, une prise ou un appareil électrique mal isolé. En général, une installation électrique en mauvais état et non conforme aux normes électriques ou bien un interrupteur cassé représentent une cause possible d’accidents.


Rappelez-vous chaque fois que l’on doit toucher des équipements électriques, prises, ampoules, etc., le risque augmente avec des mains ou des pieds mouillés.

Les orages constituent également un risque fort d’électrisation, si l’on se trouve à l’extérieur, sous un arbre ou à proximité d’une structure en métal (parapluie, cabine téléphonique).

Le passage d’électricité dans le corps peut causer des brûlures (depuis la rougeur jusqu’à la brulure plus grave au 2è ou 3è degré) mais aussi des troubles du rythme cardiaque pouvant aller jusqu’à l’arrêt.

L’électrisation provoque aussi des lésions musculaires, une tétanie des muscles avec impossibilité de lâcher la source électrique, mais également des lésions d’organes.

Que faire en cas d’électrisation

Il est important de connaître les bons réflexes pour agir rapidement.

  • Evitez de toucher la victime à moins de vous munir d’un matériau non conducteur, vous risqueriez à votre tour d’être électrisé.

  • Coupez le compteur et appelez immédiatement les secours.

  • En cas d’électrisation de moindre gravité un avis médical est recommandé.

1,504 vues
logo.png