Wekiwi

Marché de l’énergie
Déménagement électricité : les démarches à respecter pour déménager en toute sérénité

Déménagement électricité : les démarches à respecter pour déménager en toute sérénité

0
Déménagement électricité : les démarches à respecter pour déménager en toute sérénité
Déménagement électricité : les démarches à respecter pour déménager en toute sérénité

Lors d’un déménagement, l’électricité, le gaz et l’eau peuvent être une source d’inquiétude. Heureusement, les démarches associées à ces différents contrats n’ont rien de compliqué : il s’agit simplement de connaître la marche à suivre pour agir au bon moment et sans se tromper. Intéressons-nous de plus près au déménagement d’électricité. Faut-il résilier votre contrat ou le transférer ? Est-ce le bon moment pour changer de fournisseur ? Comment éviter les coupures ? On vous dit tout !



Souscrire un nouveau contrat : la première étape de votre déménagement électricité


Pour que votre déménagement d’électricité se déroule sans accroc, vous devrez vous y prendre de la bonne manière, mais aussi au bon moment ! Les démarches n’ont rien de compliqué en soi, mais savoir à l’avance comment procéder vous évitera de chercher les informations nécessaires à la dernière minute. Première étape : souscrire un nouveau contrat !


À quel moment souscrire un nouveau contrat pour un déménagement d’électricité ?

Pour écarter tout risque de coupure, l’idéal est de prévoir votre déménagement d’électricité une quinzaine de jours avant votre arrivée. Dans l’absolu, les compteurs connectés Linky permettent une mise en service très rapide, puisque celle-ci s’effectue à distance, sans l’intervention d’un technicien.


En revanche, l’organisation administrative, c’est-à-dire l’ouverture de la nouvelle ligne à votre nom, peut prendre un certain temps. Dans le cas d’un logement neuf et d’une première mise en service, il faut même compter dix jours. Vous organiser suffisamment à l’avance vous assurera une marge de sécurité, au cas où il manquerait un document, ou si une complication technique venait à se produire, par exemple.


Comment souscrire un nouveau contrat d’électricité ?

Souscrire un nouveau contrat d’électricité à l’occasion d’un déménagement est une démarche très facile. Contrairement à ce que beaucoup continuent de penser, vous n’êtes absolument pas tenu(e) de souscrire auprès d’EDF, même lors d’une première mise en service. À partir du moment où votre logement est bien raccordé au réseau électrique, vous êtes libre de choisir l’offre qui correspond le mieux à vos besoins, à votre budget et à vos choix écologiques.


En pratique, il suffit de choisir votre fournisseur et d’ouvrir un nouveau contrat. Chez Wekiwi, la souscription est ultra-facile : quelques clics permettent de sélectionner votre forfait et de valider votre nouvelle offre. Tout se fait directement en ligne.


Quelles sont les informations à fournir ?

Pour ouvrir un nouveau contrat et effectuer votre déménagement d’électricité, vous devrez fournir quelques documents à votre fournisseur :

  • Vos nom et prénom, ainsi que l’adresse complète de votre nouveau logement.

  • Le numéro de compteur de votre nouvelle habitation. Ce numéro à 14 chiffres est présent sur les compteurs classiques (PDL) et sur les compteurs Linky (PRM).

  • Si vous n’avez pas accès au numéro de compteur, vous pourrez communiquer à votre fournisseur le nom de l’ancien occupant.

  • Le relevé des index du compteur dans votre nouveau logement. Si vous n’y avez pas accès immédiatement, pas de panique : souvenez-vous simplement de relever le compteur dès votre arrivée. Ainsi, vous ne risquerez pas de payer pour des consommations qui ne vous concernent pas.

  • Un RIB, pour pouvoir régler par prélèvement automatique.


Si vous emménagez dans une maison neuve, pensez au raccordement !

Avant de préparer votre emménagement dans une maison individuelle neuve, il est indispensable de raccorder le logement à l’électricité et d’y faire installer un compteur. C’est Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité, qui se charge d’effectuer le raccordement à votre demande pendant le chantier de construction. Dans le même temps, vous pourrez faire raccorder votre maison à l’eau et au gaz si nécessaire. Une fois votre installation en place, votre souscription à une offre d’électricité permettra d’activer la fourniture d’énergie.


Résilier votre ancien contrat d’électricité


Tout est prêt pour votre déménagement d’électricité et vous avez la certitude que vous ne vous retrouverez pas sans courant dans votre nouveau chez-vous ? Il ne vous reste plus qu’à résilier le contrat de votre ancien logement. Ne négligez surtout pas cette étape, car elle permet d’avertir le fournisseur de votre ancien contrat que vous n’occuperez plus les lieux à partir de la date communiquée. Ainsi, vous pourrez effectuer le relevé de compteur juste avant de partir et vos consommations seront arrêtées. Si vous oubliez de résilier, les consommations des nouveaux occupants risquent de vous être facturées.


Quelles sont les informations à prévoir pour résilier un contrat d’électricité ?


Que ce soit dans le cadre d’un déménagement d’électricité ou d’un changement de fournisseur, la résiliation d’un contrat est une démarche simple et gratuite, qui ne demande aucune justification de votre part. En effet, selon la loi française, les contrats d’électricités sont toujours sans engagement. Les seules informations que vous devrez communiquer concernent donc votre contrat et votre logement :

  • Notre numéro de contrat, disponible sur vos factures ou sur votre espace client en ligne.

  • L’adresse du logement que vous quittez.

  • La date à laquelle vous souhaitez résilier votre contrat. Si vous avez besoin de courant pendant votre déménagement, choisissez plutôt le lendemain.

  • Le numéro de compteur du logement.

  • Le relevé de compteur.


Comment résilier un contrat d’électricité en vue d’un déménagement ?

La résiliation de votre ancien contrat d’électricité doit être prise en charge au plus tard 48 heures avant votre départ effectif.


Concrètement, selon votre fournisseur, vous pourrez résilier votre contrat d’énergie depuis votre espace client, par téléphone, ou encore par courrier recommandé avec accusé de réception adressé au service compétent. Vous devriez pouvoir trouver toutes les informations nécessaires sur le site du fournisseur.


Suite à votre demande de résiliation pour déménagement, vous recevrez sous quinzaine une facture de clôture de contrat. Celle-ci sera basée sur le relevé d’index effectué sur le compteur de votre ancien logement. Si votre consommation s’avère supérieure à ce que prévoyait votre échéancier, vous devrez compléter le paiement. Au contraire, en cas de trop-perçu, votre fournisseur vous remboursera. La résiliation est effective une fois le solde régularisé.


Déménagement électricité : puis-je transférer mon contrat ?


Non, transférer un contrat en vue d’un déménagement d’électricité n’est pas possible. Votre contrat ne peut pas vous suivre, car il est rattaché au point de livraison (PDL) plutôt qu’à votre nom. Ainsi, même si vous ne changez pas de fournisseur, vous devrez nécessairement ouvrir un contrat pour votre nouveau logement et résilier celui de l’ancien.


Déménagement électricité : quelques questions pratiques


Bien qu’un déménagement d’électricité soit une démarche relativement simple, il est naturel de se poser quelques questions. Et il arrive aussi de devoir faire face à quelques imprévus.


Peut-on changer de fournisseur d’électricité à l’occasion d’un déménagement ?

Il est possible de changer de fournisseur à tout moment. Si vous souhaitez bénéficier d’une meilleure offre et faire des économies sans attendre, aucun fournisseur ne peut vous obliger à rester, même si vous ne prévoyez pas de déménager.


Ceci posé, un déménagement est souvent l’occasion idéale pour se lancer et essayer un nouveau service. Comme vous devrez dans tous les cas ouvrir un nouveau contrat, il vous suffira de contacter le fournisseur vers lequel vous souhaitez vous tourner. Quant à l’ancien, une fois votre résiliation effective, vous n’aurez plus aucun compte à lui rendre.


Que faire si l’électricité est coupée dans le nouveau logement ?

Malgré toutes les précautions possibles, un incident (ou un oubli !) peut toujours survenir, vous laissant découvrir un logement privé d’électricité à votre arrivée. Pas de panique : il existe toujours une solution.


La première question à vous poser : avez-vous bien souscrit à une offre auprès du fournisseur d’énergie de votre choix ? Si vous n’avez pas anticipé cette démarche, contactez immédiatement un fournisseur d’électricité pour ouvrir un contrat, puis rapprochez-vous d’Enedis afin de demander l’ouverture de votre compteur. Notez qu’une mise en service d’urgence vous sera facturée plus cher qu’une ouverture standard.


Si, en revanche, tout est en ordre et que vous avez reçu la confirmation d’activation de votre nouvelle offre, le problème peut être technique. Vérifiez bien que le disjoncteur est en position de marche. Si c’est le cas, la coupure est peut-être généralisée : une occasion comme une autre de faire connaissance avec vos nouveaux voisins. Bien sûr, vous pouvez aussi vérifier en ligne, sur le site d’Enedis, si une panne a été signalée.


Et si, malgré tout cela, vous ne savez toujours pas pourquoi votre nouveau logement n’a pas de courant, contactez Enedis qui déterminera si un technicien doit être envoyé pour vérifier.


Résumons


Un déménagement d’électricité n’a rien de compliqué… mais cela se prévoit ! Voici les éléments à retenir :

  • Il est impossible de transférer un contrat d’électricité lors d’un déménagement : vous devrez souscrire une nouvelle offre, puis résilier l’ancienne.

  • La souscription du contrat à votre nouvelle adresse doit intervenir 15 jours avant la date prévue pour votre emménagement. Pour souscrire avec Wekiwi, rendez-vous directement sur notre site et suivez les instructions : quelques minutes suffisent !

  • Le jour de votre déménagement, relevez le compteur de votre ancien logement avant de partir et celui du nouveau dès votre arrivée, pour pouvoir communiquer les index aux fournisseurs concernés.

  • Vous n’aurez aucuns frais de résiliation à prévoir, mais des frais de mise en service s’appliquent. Les tarifs sont les mêmes chez tous les fournisseurs, mais dépendent de votre situation spécifique.

0