Wekiwi

Marché de l’énergie
Quelle est la consommation électrique d’un frigo ?

Quelle est la consommation électrique d’un frigo ?

0
Quelle est la consommation électrique d'un frigo ?

Les équipements électroménagers représentent un poste important en matière de consommation électrique. Et si certains peuvent être débranchés lorsqu’ils ne sont pas en marche ou programmés pour ne fonctionner que pendant les heures creuses, d’autres n’offrent pas cette possibilité. C’est notamment le cas des réfrigérateurs. Mais quelle est la consommation d’un frigo, exactement ? Existe-t-il des solutions pour faire baisser vos factures ? On fait le point.



Consommation électrique d’un frigo : une question de modèle


La consommation électrique d’un frigo s’établit en fonction de la catégorie à laquelle il appartient :

  • Un petit réfrigérateur classique sous plan (capacité jusqu’à 200 litres) consomme en moyenne 100 kWh par an.

  • Pour un réfrigérateur classique d’une capacité de stockage comprise entre 200 et 400 litres sans congélateur, comptez entre 100 et 200 kWh par an.

  • Si vous optez pour un modèle combiné avec congélateur (stockage entre 60 et 260 litres pour le frigo et entre 25 et 85 litres pour le congélateur), la consommation oscille entre 200 kWh pour les appareils de classe A et 500 kWh pour les appareils de classe C.

  • La consommation électrique d’un frigo américain dépend beaucoup de sa capacité de stockage, mais reste généralement plus élevée que celle d’un appareil classique.

  • Enfin, pour un congélateur seul, prévoyez entre 200 et 500 kWh pour 70 à 500 litres.

Comment la consommation électrique de votre frigo se répercute-t-elle sur votre facture ?


Pour calculer ce que coûte la consommation d’un appareil électrique, la formule est simple :

Prix au kWh (soit 0,20€ pour le tarif bleu d’EDF en février 2023) x consommation en kWh/an


Ainsi, la consommation d’un frigo classique étant de 150 kWh en moyenne, son utilisation revient à environ 30€/an (150×0,20).


Gardons cependant à l’esprit que le prix du kWh d’électricité n’est fixe ni dans le temps, ni d’un fournisseur à l’autre. Il dépend également de la puissance de compteur souscrite et de votre option tarifaire (heures pleines/creuses ou base).


Bien choisir votre offre d’électricité est donc le premier pas vers une facture maîtrisée, et ce, quelle que soit la consommation de vos appareils.


La classe énergétique : un indicateur de consommation très pratique


Depuis maintenant plusieurs années, les consommateurs disposent d’un système d’étiquetage de la classe énergétique grâce auquel ils peuvent estimer d’un coup d’œil les performances énergétiques des appareils.


Le code couleur va du vert (pour les appareils les plus performants) au rouge (pour les équipements les plus énergivores dans leur catégorie). Ce repère visuel s’accompagne d’une notation sous forme de lettre allant de A+++ à E (dans le cas de la consommation d’un frigo).


Bien qu’ils soient plus chers à l’achat, les frigos classés A+++ permettent d’économiser 30% d’énergie sur votre facture par rapport à un appareil classé A. Si vous choisissez un modèle A++, l’économie est d’environ 20%. Pour les frigos A+, elle est de 10%. L’investissement est donc rentabilisé sur le long terme.


Comment minimiser la consommation électrique de votre frigo ?


Certains facteurs influant sur la consommation électrique de votre frigo sont difficiles à contrôler. C’est notamment pour cette raison qu’un système de classe climatique a été imaginé afin de compléter la classe énergétique. Il s’agit de tenir compte de la température de stockage de l’appareil. En France, où le climat est considéré comme tempéré, la classe climatique est N et comprend des températures situées entre 16 et 30°C.


Mais il est aussi tout à fait possible d’appliquer des écogestes à l’utilisation d’un réfrigérateur :

  • Assurez-vous de choisir un modèle adapté à vos besoins. Plus la contenance est importante, plus la consommation augmente. Veillez donc à ne pas voir trop grand.

  • Ensuite, l’entretien de votre frigo influe directement sur sa consommation. Dégivrez très régulièrement votre freezer ou votre congélateur pour économiser jusqu’à 30 % sur la consommation de l’appareil ! Même chose pour l’étanchéité des joints, qu’il faut contrôler de temps en temps pour déceler la moindre déperdition énergétique.

  • Le positionnement de votre appareil a également son rôle à jouer. Veillez par exemple à laisser un écart de 10 cm entre l’arrière du frigo et le mur pour éviter les surchauffes. Vous devrez par ailleurs sélectionner un emplacement éloigné de toute source de chaleur, comme le four, le lave-linge, ou le lave-vaisselle.

  • Au quotidien, ne stockez jamais d’aliments encore chauds dans le réfrigérateur. Il faut attendre qu’ils aient complètement refroidi.

  • Réglez votre frigo correctement : 4°C pour le réfrigérateur, et de -6°C à -18°C pour le congélateur.

  • Laisser votre frigo ouvert le moins longtemps possible ! Même si ce n’est que pour verser un verre de jus d’orange, fermez-le immédiatement après avoir sorti la bouteille et ne le rouvrez que pour la ranger.

  • Si vous vous absentez longtemps (vacances de plus d’une semaine), n’hésitez pas à débrancher l’appareil (vide et entre-ouvert) si possible.


Dernière astuce : souscrivez votre contrat chez Wekiwi pour économiser sur l’ensemble de votre facture !

0