Wekiwi

Offre Wekiwi
Comment souscrire un contrat de gaz ? Notre guide

Comment souscrire un contrat de gaz ? Notre guide

0
Comment souscrire un contrat de gaz ? Notre guide
Comment souscrire un contrat de gaz ? Notre guide

Que vous emménagiez dans un nouveau logement ou que vous souhaitiez simplement changer de fournisseur, il est important de savoir comment souscrire un contrat de gaz pour ne pas vous tromper. Du pourquoi, au comment, en passant par les écueils à éviter, notre guide fait le point sur les démarches à effectuer et les détails à connaître.



Quand souscrire un contrat de gaz ?


Avant de nous demander comment souscrire un contrat de gaz, demandons-nous dans quels cas nous pourrions être amenés à le faire. Il existe trois raisons principales :

  1. Vous déménagez dans un logement qui utilise le gaz naturel pour le fonctionnement d’un ou plusieurs systèmes ou appareils.

  2. Vous passez de l’électricité (ou du fioul) au gaz. Par exemple, vous faites installer une nouvelle chaudière pour bénéficier d’un prix au kWh moins élevé que celui de l’électricité.

  3. Vous souhaitez changer de fournisseur pour profiter d’une offre moins chère, mieux adaptée à vos besoins ou plus verte.

Comment souscrire un contrat de gaz sans se tromper ?


Les contrats de gaz sont souvent un peu plus complexes que les contrats d’électricité, notamment en raison des zones et options parfois très variables.

Les solutions s’articulent autour de 5 options tarifaires :

  • T1 correspond aux habitations qui consomment moins de 6 000 kWh/an. C’est le cas des particuliers qui n’emploient du gaz que pour cuisiner ou pour chauffer l’eau sanitaire, par exemple.

  • T2 s’adresse aux logements qui consomment jusqu’à 300 000 kWh de gaz par an, c’est-à-dire aux ménages qui utilisent le gaz naturel pour se chauffer.

  • T3 concerne les bâtiments dont la consommation peut atteindre 5 millions de kWh/an.

  • T4 est l’option réservée à ceux qui dépassent 5 millions de kWh/an, généralement des professionnels.

  • TP est une option qui permet aux industriels de se raccorder directement au réseau de transport du gaz, sans passer par un fournisseur.

Ensuite, vous aurez besoin de connaître votre zone tarifaire. Celle-ci dépend de votre commune et de la distance qui vous sépare du lieu de stockage le plus proche (sauf pour les forfaits T1, dont le prix reste le même, quelle que soit la zone tarifaire).


Comment souscrire un contrat de gaz en pratique ?


Alors, comment souscrire un contrat de gaz une fois que l’on sait à quelle catégorie on appartient ?


Commencez par choisir votre fournisseur de gaz. Que vous souscriviez un premier contrat ou que vous souhaitiez changer de fournisseur, vous êtes entièrement libre de sélectionner l’offre qui correspond le mieux à vos besoins et qui s’avèrera la plus économique pour vous.


Votre estimation de consommation

Vous devrez fournir une estimation de votre consommation moyenne annuelle. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser un simulateur qui réalisera les calculs à votre place. Parmi les facteurs à prendre en compte, les plus importants sont :

  • Les appareils et installations qui fonctionnent au gaz dans votre logement. Par exemple : la consommation ne sera pas la même selon que vous vous chauffez au gaz ou ne l’employez que pour cuisiner.

  • La surface du logement.

  • Le nombre d’habitants.

  • Les performances des appareils.

  • Vos habitudes de consommation.


Le fournisseur et les documents

Comment souscrire un contrat de gaz une fois que vous avez tous ces éléments en votre possession ?


Si vous déménagez, vous devrez vous rapprocher du fournisseur de votre choix pour souscrire un nouveau forfait au moins 15 jours avant d’emménager. Si la mise en service du compteur est à prévoir ou si le précédent occupant a fermé le compteur, attendez-vous à devoir régler des frais de mise en service. Une fois que tout sera en ordre, vous pourrez résilier le contrat de votre ancienne adresse.


Si vous souhaitez simplement changer de fournisseur, occupez-vous uniquement de souscrire un nouveau contrat : rien de plus facile avec les offres 100 % en ligne ! C’est votre nouveau fournisseur qui se chargera de résilier votre ancienne offre. Vous n’aurez aucune coupure ni aucuns frais à prévoir.

0