• Wekiwi

COMMENT ISOLER LE SOL D’UNE MAISON ANCIENNE

Les constructions anciennes disposent généralement d’une moins bonne isolation que les constructions neuves. Or, une bonne isolation est indispensable pour éviter les déperditions thermiques qui, en plus d’être une source d’inconfort, font exploser vos factures de chauffage. En outre, les travaux d’isolation sont l’occasion de rénover le sol vieilli, et pourquoi pas d’installer un plancher chauffant.



Comment isoler le sol d’une maison ancienne ?


Les techniques et matériaux utilisés pour réaliser l’isolation du sol de votre maison ancienne dépendront de la configuration existante. Il existe trois techniques d’isolation :

  • Isolation par le dessus : technique d’isolation qui consiste à démolir le revêtement pour ensuite placer un isolant sur le sol. Cette technique est utilisée dans des logements ne présentant pas de vide sanitaire et espaces non chauffés, comme une cave.

  • Isolation par le dessous : technique d’isolation utilisée dans des logements présentant un vide sanitaire, qui consiste à isoler le plafond du vide sanitaire plutôt que le sol. Cela évite ainsi des travaux de démolition du revêtement.

  • Isolation entre les éléments du plancher : technique d’isolation utilisée pour les sols avec une ossature bois ou métallique, qui consiste à répartir un isolant en vrac, comme du liège, dans les interstices du plancher.

Outre la technique, le choix du matériau isolant est primordial. L’idéal est d’opter pour un isolant présentant de bonnes qualités thermiques, c’est-à-dire qui ne laisse pas passer le froid. Voici ci-dessous un aperçu des matériaux isolants les plus courants :

  • Laine de verre : d’une épaisseur allant de 12 à 18 cm, la laine de verre présente un excellent pouvoir isolant en hiver et est relativement bon marché, comptez 3 à 20 euros le mètre carré.

  • Laine de roche : d’une épaisseur et d’un prix au mètre carré similaires à la laine de verre, la laine de roche est souvent utilisée dans l’isolation par le dessous.

  • Laine de bois : la laine de bois est un excellent régulateur d’humidité et est également plus écologique que la laine de roche et de verre, mais elle est cependant moins performante. Le prix ne dépasse pas les 20 euros au mètre carré.

  • Polyuréthane : d’une épaisseur de 7 à 12 cm seulement, le polyuréthane est un isolant performant et très efficace en hiver.

  • Liège : matériau isolant performant et écologique, son prix d’achat au mètre carré est cependant plus élevé, comptez entre 15 et 30 euros.

Sachez que comme l’isolation d’un sol fait partie des travaux de rénovation énergétique, vous pouvez prétendre à des aides financières publiques. Pour espérer y avoir droit, vous devez impérativement faire appel à un artisan agrée (tarif horaire : entre 30 et 50 € de l’heure) et utiliser un isolant avec une résistance thermique d’au moins 4m².K/W.

40 vues

Posts récents

Voir tout