• Wekiwi

COMMENT BIEN ISOLER SA TOITURE

Saviez-vous qu’une grande partie des pertes de chaleur dans une habitation passe par le toit ? En effet, selon l’ADEME, la toiture est responsable d’environ 30% des déperditions thermiques. Il est donc essentiel, lors de travaux de rénovation ou de construction, de soigner cet aspect afin d’optimiser la consommation d’énergie de votre logement, améliorer son confort thermique et, bien entendu, réduire le montant des factures d’énergie. On vous explique quelles sont les techniques à privilégier, les matériaux disponibles sur le marché ainsi que les aides financières auxquelles vous avez droit.



Isolation de la toiture : quelle technique ?


Il existe principalement deux manières de procéder pour isoler sa toiture : par l’intérieur ou par l’extérieur. Le choix va dépendre de différents critères :

  • Isolation par l’intérieur : il s’agit de la méthode la plus répandue et la plus économique, à privilégier lorsque la charpente est en bon état. Néanmoins, l’isolation par l’intérieur tend à réduire l’espace sous les toits.

  • Isolation par l’extérieur : cette option est habituellement choisie lorsque l’espace des combles est insuffisant ou que la toiture est en mauvaise état et qu’elle nécessite d’être entièrement rénovée.

Selon votre choix et le type d’isolant choisi, il existe de nombreuses techniques dont voici les principales :

  • Soufflage : adapté à l’isolation par l’intérieur ; cette technique consiste à insuffler de l’isolant sous forme de flocons ;

  • Épandage : l’isolant est posé en vrac au niveau du plancher des combles ou de la charpente ;

  • Sarking : adapté à l’isolation par l’extérieur ; les panneaux sont posés entre les chevrons de la charpente ;

  • Rouleaux : ces derniers sont posés sur le plancher des combles.


Comment choisir l’isolant ?


Il existe de nombreux matériaux disponibles pour isoler votre toiture ; leurs caractéristiques propres et leur prix varient. Deux critères doivent être pris en compte afin d’évaluer la performance d’un isolant :

  • La résistance thermique : il s’agit de la capacité d’un matériau à résister aux transferts de chaleur. Plus le coefficient est élevé, plus le matériau est isolant ;

  • La conductivité thermique : il s’agit de la capacité d’un matériau à transférer la chaleur. Plus la conductivité est faible, plus le matériau sera performant.

Les matériaux pour isoler peuvent être d’origine synthétique, minérale ou végétale. Voici les plus utilisés :

  • La laine de verre : elle se présente en général sous forme de rouleaux à poser. Bonnes qualités thermiques et acoustiques mais cet isolant peut être irritant lors de la pose ;

  • La ouate de cellulose : disponible en vrac, en panneaux ou en rouleaux. Elle est fabriquée à partir de papiers recyclés. Bonne isolation acoustique ;

  • Le liège : un isolant sain et naturel qui n’a pas besoin d’être traité pour résister aux insectes et aux rongeurs contrairement aux autres isolants naturels. Très bonne isolation thermique et acoustique ;

  • Le polyuréthane : il se présente sous forme de mousse ou de panneaux ; bonnes caractéristiques thermiques et phoniques mais peut être nocif en cas d’incendie.

Quelles sont les aides pour l’isolation de la toiture


L’État met en place différentes aides pour encourager les Français à engager des travaux de rénovation énergétique. Il est indispensable de faire appel à un artisan RGE pour pouvoir prétendre aux aides qui sont les suivantes :

  • MaPrimeRénov’

  • L’éco-prêt à taux zéro

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

  • Un taux de TVA réduit

16 vues

Posts récents

Voir tout