• Wekiwi

COMMENT BIEN AÉRER SA MAISON

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la pollution de l’air ambiant est également un fléau à l’intérieur. C’est pourquoi l’aération d’une maison est essentielle à une bonne hygiène de vie. Lisez cet article pour découvrir pourquoi et comment aérer votre espace de vie.



Pourquoi aérer votre maison ?


Les raisons d’aérer son espace de vie ou de travail sont multiples. Saviez- vous qu’il a été démontré que l’air intérieur dans une maison ou d’un bureau est plus pollué que l’air extérieur ?


Une bonne aération aura une influence à plusieurs niveaux :

  • Santé : l’aération permet d’augmenter le taux d’oxygène par l’élimination du CO2 que vous produisez simplement en respirant, d’évacuer les matières et produits nocifs et polluants émanant des produits domestiques et qui stagnent dans l’air ambiant, et d’éviter la formation de moisissures. Les particules nocives proviennent notamment du tabac, de l’amiante, des produits d’entretien ménagers, des peintures, des cires, des aérosols… N’oubliez pas que pour assainir l’air ambiant dans votre foyer de façon optimale, vous pouvez également opter pour un purificateur d’air.

  • Énergie : l’aération permet de diminuer le taux d’humidité, qui a un effet sur la performance de votre chauffage.

  • Confort de vie : en éliminant les odeurs désagréables, l’aération améliore votre confort de vie.

Comment aérer correctement sa maison ?


Une bonne aération demande peu d’efforts et de contraintes, inutile donc de se cacher derrière des prétextes pour ne pas adopter cette bonne habitude. Cela ne vous prendra en effet qu’une quinzaine de minutes par jour. Retrouvez ci-dessous quelques astuces simples :


  • Ouvrir une seule fenêtre suffit, de préférence avant 10h du matin ou après 21h, quand l’air est moins pollué.

  • Privilégiez l’ouverture de la fenêtre d’une pièce qui ne donne pas directement sur la rue.

  • Aérez en priorité la cuisine, la salle de bains et puis les chambres.

  • Veillez à diminuer ou même couper le chauffage lorsque vous aérez.

  • Aérez et ventilez votre maison tout au long de l’année. En hiver, il faudra veiller à ce que la température intérieure ne descende pas en-dessous de 15 degrés pour éviter de consommer plus d’énergie pour rétablir la température et pour ne pas provoquer un phénomène de condensation, responsable de l’humidité.

Quels systèmes d’aération choisir ?


Vous pouvez opter pour l’aération ou la ventilation, ou combiner les deux. Les systèmes de ventilation permettent de renouveler l’air de façon continue et sont particulièrement efficaces dans les pièces sans fenêtre, comme c’est souvent le cas dans les salles de bains. Vous pourrez par exemple ajuster le passage de l’air par vos fenêtres en y plaçant des grilles d’aération réglables. Des systèmes plus ou moins complexes d’orientation du sens de la circulation de l’air et de régulation du débit sont proposés sur le marché à des prix démarrant aux environs de 4 000 euros.


Vous l’aurez compris, avoir une bonne hygiène de vie, c’est tellement simple quand on a pris le pli d’aérer son intérieur. Adoptez ces quelques reflexes simples pour protéger votre santé et celle de votre famille, et réduire votre facture énergétique.


Et si vous souhaitez connaître toutes nos solutions pour réaliser des économies, consultez toutes nos offres.

logo.png